mindSCOPE Staffing Software - Placement Details

Welcome to Cuso International’s new Volunteer Placement Website!
If you have previously applied with us using our former site,
you will be required to reset your password or create a new account.
Protection of your personal information is of the utmost importance to us.
Having trouble or have questions? Please email us at cuso.recruitment@cusointernational.org

      Login   |  Français

Economic Development Advisor

Cameroon
12 Month | Start Date between May - Jul 2017

Cameroon - General 4

 

Emplacement Cameroon

Date de début Mai - Juil 2017 (flexible)

Durée de l’affectation 12 Mois

Exigences linguistiques Français, Anglais

Français Lecture: Niveau 4, Écriture: Niveau 4, Oral: Niveau 4

Anglais Lecture: Niveau 4, Écriture: Niveau 4, Oral: Niveau 4

Exigences Linguistiques: http://www.cusointernational.org/fr/languageratingscale

 

Ouvert aux citoyens canadiens et aux résidents permanents seulement

 

Rôle du coopérant-volontaire

 

Le projet sectoriel croissance économique inclusive et durable vise le développement économique local à l’échèlle des communes.   Les micros et petites entreprises rurales sont surtout axées sur l’agriculture.    Ainsi, ce projet cherche à renforcer la capacité de production et de transformation du manioc, l’accès aux nouveaux marchés et l’accès aux services financiers pour les débouchés économiques de la variété de produits de cette filière. Ce projet vient contribuer au Document Stratégique de la Croissance et de l’Emploi (DSCE) au Cameroun.      

L’organisation partenaire, la commune d’Akom II, est une structure locale décentralisée. Sa vision est de promouvoir un développement socioéconomique au profit de la communauté; à travers la mobilisation de différents acteurs autours d’activités génératrices de revenus, économiquement et écologiquement durables.

La commune d’Akom II en partenariat avec Cuso International entend mettre sur pied une unité de transformation de manioc pour répondre aux besoins des producteurs de cette filière. Le coopérant-volontaire qui sera recruté à cet effet va travailler avec la commune pour structurer les producteurs(trices), redynamiser leurs coopératives et les rendre plus organisées, structurer et contribuer à la gestion de l’unité de transformation de manioc (UTM)pour la phase de démarrage, en collaboration avec un homologue local pour la transition et la pérennité de la structure. Ce mandat de coopérant-volontaire sera effectué en complémentarité avec celui d’un autre coopérant-volontaire aussi affecté à la commune d’Akom II dont le mandat se focalise les producteurs/trices de manioc afin de les accompagner dans la création d’une coopérative et la recherche de financement. Parmi les compétences recherchées pour l’affectation liée à l’unité de manioc nous trouvons : entrepreneuriat; gestion des coopératives; développement de chaînes de valeurs agricoles, développement de services financiers et accès aux marchés commerciaux.

Le coopérant-volontaire devra mener les activités suivantes:

- Faire un diagnostic sur la capacité de la filière de manioc d’approvisionner régulièrement   l’unité de transformation.

- Évaluer les compétences/capacités des acteurs (agents communaux, comité de gestion de l’unité, producteurs/trices, employés potentiels de l’unité) dans la filière de manioc.

- Animer des séances de planification stratégique de manière participative avec tous les acteurs pour structurer la forme de gestion et de gouvernance de l’unité de transformation.

- En collaboration avec les acteurs sélectionnés, réaliser des études de marché et de faisabilité pour la variété des produits transformés de manioc.

- Former et accompagner une équipe pour gérer l’unité de transformation

Compétences académiques essentielles:

- Un diplôme universitaire en économie/gestion, en gestion de projet ou autre diplôme équivalant et présentant un intérêt avec le domaine de l’étude

Expérience / Compétences professionnelles essentiels:

- Expériences pertinentes dans l’aide à la création et/ou le suivi d’Activités Génératrices de Revenus (AGR) ou de Micro et Petites Entreprises;

- Expérience pertinente en gestion d’une unité de transformation de Manioc;

- Expériences dans la conduite et ou la supervision de projets de développement économique par des organisations non gouvernementales, notamment dans le domaine agricole et d’élevage;

- Être capable de communiquer à l’oral et à l’écrit

- Avoir une bonne compréhension du rôle de facilitateur

- Bonne capacité de flexibilité et d’adaptation dans un environnement changeant

- Avoir une bonne connaissance du français écrit et parlé

- Avoir une bonne capacité d’analyse

 

À propos du partenaire

 

Commune d'Akom 2

By Decree No. 62 / DF / 109 of 31 March 1962, the Rural Council of Akom II was created within the present day Akom II Sub division. It covers a surface area of 2542km2 with a population of 25,000inhabitants of which 13500 are men and 11500 are women.   The population is youthful with 65% being less than 40 years old.   The main ethnic group is the Bulu but there is also the presence of pygmies minorities a.   The presence of plantations and mining companies is attracting outsiders to the locality also.  

The main occupation of the population remains subsistence agriculture.   Arts and crafts and exploitation of non-wood forest products are also practices.   Processing of cassava to secondary products like flour, garri etc remains the main form of value addition in the agriculture sector.    Social infrastructure is underdeveloped with less than 40% of the municipality covered by electricity network.   Power supply is also very inconsistent.   Roads are seasonal and only 20% of the population have access to potable water.

 

Termes et conditions

 

Les conditions d’affectation de Cuso International vous assurent un mode de vie sain et modeste qui vous permettra de travailler de façon efficace. Ce soutien financier, qui sert à couvrir les frais de subsistance de base sur le terrain, n’inclut ni les dépenses personnelles du coopérant-volontaire au pays (prêts, pension alimentaire, etc.) ni les produits de luxe pendant l’affectation (produits d’importation et voyages personnels, par exemple).

 

Soutien financier

- Allocation de subsistance mensuelle modeste (varie selon le pays d’affectation).

- Hébergement sur le terrain.

- Billet d’avion aller-retour, visa et permis de séjour.

- Assurance maladie, vaccins obligatoires et antipaludéens requis.

- Formation prédépart et orientation sur le terrain.

- Frais de déplacement et d’hébergement pour la fin de semaine de réintégration.

- Allocation modeste pour vos personnes à charge (affectation de 12 mois et plus).

- Programme d’aide aux employés (pendant et après l’affectation).

- Journée d’évaluation de Cuso International (les candidats doivent payer les premiers 200 $ du moyen de transport le plus économique, ainsi que tous leurs frais de séjour).

- Frais de déplacement et d’hébergement pour la formation prédépart de cinq jours et l’orientation sur le terrain.

 

Collecte de fonds

Nous demandons aux coopérants-volontaires, peu importe la durée de leur affectation, de recueillir 2 000 $. Nous accompagnons tous nos coopérants-volontaires dans leurs démarches afin de les aider à atteindre leur objectif de collecte de fonds. Un coopérant-volontaire qui choisit de ne pas collecter de fonds ou qui n’atteint pas son objectif de financement pourra faire un don ponctuel ou adhérer à notre programme de dons mensuels pour soutenir notre mission.

 

Volontariat virtuel

Nous demandons à chaque coopérant-volontaire, quelle que soit la durée de l'affectation, de recueillir 2000$. Tous les coopérants-volontaires reçoivent de l'aide de Cuso International afin d'atteindre cet objectif au moyen d'activités de collecte de fonds. Si le coopérant-volontaire choisit de ne pas recueillir de fonds ou n’est pas en mesure d’atteindre l’objectif de financement, il peut faire un don unique ou des dons mensuels pour soutenir notre travail.

 

Résidence et citoyenneté

 

Résidence

La majorité des candidats de Cuso International résident au Canada au moment de leur candidature et du processus prédépart. Il arrive occasionnellement que nous recevions des candidatures de personnes qui résident à l’extérieur du Canada lorsqu’ils déposent leur dossier. Peu importe les circonstances, nous devons être en mesure de vous joindre aisément et rapidement à toutes les étapes du processus (de la date de votre candidature et à votre date d’affectation, le cas échéant).

Nous pourrions avoir besoin de votre passeport. De plus, nous devrons connaître votre lieu de résidence actuel et vos projets de voyage, si vous en avez. Vous devrez également pouvoir entrer au Canada sans restriction pendant cette période afin de pouvoir participer aux activités d’évaluation et de formation, le cas échéant.

 

Citoyenneté

Quitter votre pays de résidence peut avoir des conséquences importantes sur votre statut de citoyenneté. Il est de votre responsabilité de vous informer auprès des autorités en matière d’immigration sur les conséquences que pourrait avoir un séjour au Canada dans le cadre des procédures prédépart (si vous vivez à l’extérieur du Canada) ou une absence de votre pays de résidence en raison d’une affectation dans un pays tiers.

En posant votre candidature, vous acceptez l’entière responsabilité de toute sanction ou conséquence que vos déplacements (pour la journée d’évaluation, la formation prédépart, votre affectation sur le terrain ou tout autre déplacement dans le cadre de mandat avec Cuso International) pourraient avoir sur votre statut de citoyenneté, de résidence ou d’immigration.

Il vous revient de vérifier les conséquences et les implications qui s’appliquent à votre situation, bien sûr. Voici toutefois quelques cas de figure qui pourraient arriver:

  • Si vous êtes résident permanent, vous pourriez devoir prendre certaines dispositions avec Immigration Canada avant votre départ. Ces dispositions vous permettront de quitter le Canada sans perdre votre statut de résident permanent. Sans ce genre d’entente, vous pourriez vous voir retirer votre statut de résident permanent.
  • Si vous êtes citoyen d’un autre pays, y compris si vous êtes actuellement au Canada en vertu d’un visa, vous pourriez vous voir imposer des restrictions dans vos déplacements.